FAQ

Découvrez les réponses à vos questions

  • Sécurité
  • Efficacité
  • Santé
  • Confort
  • Installation
  • Écologie
  • Fonctionnement

Sécurité / Agrément

Est-ce que votre procédé répond à un agrément sanitaire ?

Oui, bien sûr l’ensemble de la gamme ECOBULLES Habitat dispose de l’Attestation de Conformité Sanitaire.

C’est un agrément officiel délivré par un laboratoire habilité par le ministère chargé de la santé.

Cette attestation est obligatoire en France depuis 2006 pour tout procédé en contact avec l’eau de votre habitation.

ACS N° 16 ACC NY 302

Attestation valable jusqu’au 23 septembre 2021

Quels sont les usages du CO2 alimentaire ?

Le CO2 alimentaire a de nombreux usages. Il est utilisé pour :

  • Les eaux pétillantes et les sodas
  • Conserver les aliments en barquette
  • « Pousser » la bière pression dans les bars
  • Favoriser la croissance des plantes sous serres
  • Faciliter certains examens en milieu médical...

    Et de nombreuses autres applications industrielles en thermodynamique, en régulation de pH de certains effluents industriels ou pour des piscines...

Le CO2 est-il inflammable ?

Non, le CO2 n’est pas inflammable. C’est d’ailleurs le constituant principal des extincteurs.

Le CO2 peut-il exploser ?

Non, le CO2 est un gaz neutre qui n’explose pas.

sQuant aux bouteilles, en cas d’exposition à une forte chaleur (supérieure à 50°C) elles sont toutes équipées d’une valve de sécurité.

Y a-t-il des risques bactériens avec le CO2 ?

Non, bien au contraire puisque le CO2 est bactériostatique (propriété de stopper le développement des bactéries).

Est-ce que je peux mettre ma bouteille de CO2 n’importe où ?

Non, bien que le CO2 soit un gaz inerte, il doit être stocké dans un local ventilé naturellement ou mécaniquement ou disposant d’une aération haute et basse.

Dans un local réduit et non ventilé, ECOBULLES impose la mise en place d’un détecteur de CO2.

Dans tous les cas, la bouteille doit être posée à la verticale.

Efficacité sur mes installations

Quelle expérience, quel recul avez-vous sur l’efficacité de ce procédé ?

Nous avons un recul de plus de 20 ans dans l’industrie agroalimentaire (nos premiers clients ont été les grandes Maisons de Champagne)

Pour l’habitat, le 1er prototype a vu le jour en 1999... Environ 500 appareils ont été installés chez des particuliers « novateurs » entre 1999 et 2014.

C’est en 2015 que la gamme spécifique à l’habitat a vu le jour.

Le procédé peut-il retirer le calcaire existant ?

Oui, bien sûr.

Nous sommes le seul procédé dont la technologie permet le détartrage des installations.

En sur-dosant très légèrement le CO2 (mode curatif), nous allons très progressivement solubiliser le calcaire déposé au sein de votre habitation (canalisations, ballon d’eau chaude, électro-ménager…).

Lorsque le calcaire existant est totalement solubilisé, il faut alors revenir à un réglage en « mode préventif ».

J’ai une perte importante de débit dans mes canalisations à cause du calcaire, votre procédé permet-il de le récupérer ?

Oui, très progressivement l’eau enrichie en CO2 va solubiliser le calcaire existant et vous allez retrouver votre débit d’origine au bout de quelques semaines.

Le procédé protège-t-il le ballon d’eau chaude ?

Oui, pour un usage domestique avec une eau comprise entre 50 et 60°C (plage de températures recommandées par les fabricants), notre procédé protégera parfaitement votre ballon d’eau chaude ainsi que l’ensemble des installations.

En sur-dosant légèrement le réglage du CO2, notre procédé permet même de détartrer les ballons d’eau chaude sur des anciennes installations.

Est-ce que le procédé laisse des traces sur les installations (paroi de douche, plan de travail...)?

Oui, parce que nous ne déminéralisons pas l’eau.

Pour autant, ces traces ne sont pas incrustantes.

Avant traitement avec le procédé ECOBULLES, le calcaire est composé de carbonates de calcium et de magnésium. Ces carbonates sont incrustants. C’est ce qui explique les dépôts de calcaire.

Notre technologie solubilise le calcaire sous forme de bicarbonates. Ces bicarbonates ne sont pas incrustants.

Les traces blanches se retirent donc d’un simple coup de chiffon ou d’éponge.

Important :

Si votre unique objectif dans le choix d’une solution anticalcaire est de supprimer tout dépôt blanchâtre, sans qu’il n'y ait le moindre coup de chiffon ou éponge à donner…, dans ce cas, notre procédé n’est pas adapté à votre besoin…

Seuls les adoucisseurs au sel réglés avec un TH final proche de zéro, permettent ce résultat. A ce niveau de réglage, l’eau est corrosive. Elle entraine une détérioration prématurée des installations (résistances, échangeurs, canalisations, ballon d’eau chaude...).

Puis-je mettre une eau enrichie en CO2 dans ma centrale vapeur ?

Oui, si le fabricant ne préconise pas une eau déminéralisée.

Non, si le fabricant impose une eau déminéralisée.

J’ai installé une pompe à chaleur, votre procédé protège-t-il efficacement mon échangeur ?

Oui, parfaitement.

Dans le cas d’un échangeur entartré, nous avons même un effet curatif en fonction du dosage de CO2.

Santé

Puis-je boire l’eau ?

Oui bien sûr, le procédé ECOBULLES n’altère pas la potabilité de l’eau. L’eau conserve tous les minéraux et le goût est préservé.

Mieux, enrichie en bicarbonates l’eau est plus digeste.

Pourquoi dites-vous que vous apportez des bicarbonates dans l’eau ?

En acidifiant très légèrement l’eau avec le CO2, les carbonates contenus naturellement dans l’eau se transforment en bicarbonates.

Les bicarbonates sont-ils bons pour la santé ?

Oui, car ils améliorent la digestion.

Mieux, le CO2 possède un fort pouvoir tampon atténuant ainsi l’acidité de l’estomac.

Lire article sur les bienfaits du bicarbonate

Votre procédé est-il contre-indiqué lorsqu’on est sujet à des rougeurs ou à de l’eczéma ?

Non bien au contraire, nous avons beaucoup de témoignages d’utilisateurs qui constatent une nette amélioration lorsqu’ils sont sujets aux rougeurs, eczéma ou autres problèmes cutanés.

Les plus de notre technologie :

  • Elle rapproche le pH de l’eau à celui de la peau (excellent pour les problèmes de rougeurs, d’eczéma, de psoriasis...).
  • L’apport de bicarbonate entraine une nette amélioration de la peau et des démangeaisons

Confort / Bien-être

Est-ce que je rencontre les mêmes difficultés pour me rincer qu’un adoucisseur au sel ?

Non bien au contraire, avec un adoucisseur au sel, vous avez la désagréable sensation de ne pas pouvoir vous rincer. Cette sensation entraine d’ailleurs une surconsommation d’eau non négligeable.

Avec le procédé ECOBULLES, c’est le contraire. Une eau enrichie en CO2 augmente le pouvoir rinçant (Brevet ECOBULLES n° 00 09653)

Est-ce que j’ai le même effet moussant qu’un adoucisseur au sel ?

Non surtout pas...

Quels sont les effets sur mon linge ?

Le linge est plus doux.

Sous l’effet du CO2, les composants du calcaire ont été solubilisés en bicarbonates.

Ces derniers sont non incrustants et sont évacués avec l’eau de rinçage, au même titre que les produits lessiviels et la saleté.

Attention aux allergies :

Contrairement à un adoucisseur au sel, la technologie au CO2 possède un fort pouvoir rinçant. Les résidus lessiviels sont ainsi mieux éliminés du linge.

Quels seront les effets sur ma peau et mes cheveux ?

Les cheveux et la peau sont plus doux.

Comme pour le linge, les composants du calcaire ont été solubilisés en bicarbonates.

Ces derniers sont non incrustants et sont évacués avec l’eau de rinçage, au même titre que le shampoing et le savon.

Ces 2 effets combinés font que la gamme ECOBULLES Habitat offre un excellent confort pour les cheveux et la peau.

Faut-il continuer à mettre du sel dans le lave-vaisselle ?

Oui, nous conseillons de mettre du sel dans le lave-vaisselle car vous risquez parfois de trouver des traces (non incrustantes) de bicarbonates sur le pied des verres.

En fait, tous les lave-vaisselles grand-public sont équipés d’un mini-adoucisseur au sel. Il faut donc respecter le réglage préconisé par le fabricant en fonction de la dureté de votre eau.

Le procédé est-il bruyant ?

Non pas du tout.

Le seul composant qui pourrait procurer un léger bruit, est l’électrovanne. Pour améliorer sa durée de vie, nous avons demandé à notre fournisseur de la munir d’un «coussinet » qui sert d’amortisseur. Cette évolution la rend encore plus silencieuse.

Installation / Maintenance

L’installation nécessite-t-elle une maintenance ?

Oui, la maintenance comprend la vérification technique de l’appareil, le contrôle de la dureté et du pH de l’eau, le relevé de la consommation d’eau et si cela est nécessaire le changement de la bouteille de CO2.

Quelle est la fréquence pour le changement de la bouteille de CO2 ?

Cela dépend bien sûr de votre consommation et de la dureté de votre eau.

Plus l’eau est calcaire, plus vous allez consommer de CO2 pour le solubiliser.

En fonction de votre consommation vous pouvez faire installer des bouteilles de 10 kg ou 2x10 kg ou 20 kg.

20 kg de CO2 alimentaire permet de traiter 100 m3 d’eau pour une dureté supérieure à 45° TH et jusqu’à 200 m3 pour des eaux moyennement dures (entre 15 et 25° TH)

Faut-il se raccorder au réseau d’eaux usées ?

Non, la gamme ECOBULLES Habitat n’entraine aucune surconsommation d’eau et il n’y a donc pas à prévoir de raccordement au réseau d’eaux usées contrairement aux adoucisseurs au sel.

L’appareil est-il encombrant ?

Non, le modèle « Essentiel » de la gamme Habitat se compose de 2 modules :

  • Un module hydraulique dans lequel est intégré l’électronique. Longueur 44 cm avec le pot filtre, Hauteur 18 cm et Profondeur 8 cm. Ce module peut être installé horizontalement ou verticalement.
  • Un module gaz relié à la bouteille de CO2. 70 cm à 88 cm de hauteur (taille variable suivant les fournisseurs pour une bouteille de 10 kg) ET 20 CM DE DIAMETRE.

Les modèles « Equilibre » et « Expert » de la gamme Habitat se composent de 3 modules :

  • Un module hydraulique. Longueur 44 cm avec le pot filtre, Hauteur de 18 cm et Profondeur 8 cm. Ce module peut être installé horizontalement ou verticalement.
  • Un module électronique. Largeur 18 cm, Hauteur 19 cm et Profondeur 7 cm.
  • Un module gaz relié à la bouteille de CO2. 70 cm à 88 cm de hauteur (taille variable suivant les fournisseurs pour une bouteille de 10 kg) ET 20 CM DE DIAMETRE.

Il est à noter que tous ces modules sont dissociés et peuvent être installés séparément les uns des autres. Ceci permet d’ailleurs le montage de la gamme ECOBULLES Habitat en appartement.

Puis-je installer votre procédé sur tout type de canalisations ?

La gamme ECOBULLES Habitat s’installe parfaitement sur les nouveaux matériaux : PVC, PER, multicouche et cuivre. Elle ne doit pas être installé sur des canalisations en plomb.

Les procédés Ecobulles ne sont pas conseillés sur des installations en acier galvanisé en mauvais état (elles sont généralement protégées par une couche de calcaire que nous allons progressivement retirer laissant à nu des aciers corrodés).

Je suis en appartement, est-ce que je peux faire installer votre procédé ?

Oui, le dispositif est peu encombrant. Les modules sont dissociés et facilitent ainsi son installation.

De plus, la gamme ECOBULLES Habitat n’engendre ni raccordement aux eaux usées, ni nuisance sonore.

Écologie

Si j’arrose mon jardin ou si je remplis ma piscine, vais-je gaspiller du CO2 ?

Non, avec les modèles « Equilibre » et « Expert », notre technologie évite tout gaspillage de CO2.

A partir d’une consommation de 200 litres d’eau en continu (équivalent du volume d’un bain), le système se coupe et il n’y a plus d’injection de CO2. Dès que vous coupez l’eau, le procédé se réinitialise et l’injection redémarre automatiquement.

Quelle va être la consommation électrique ?

Très très faible

L’électrovanne qui permet l’ouverture du gaz est en 5 WATTS uniquement. La consommation électrique pour 120 m3 d’eau (consommation moyenne annuelle d’une famille de 4 personnes) coûte moins d’un euro par an.

Où est conçu et fabriqué le produit ?

La gamme ECOBULLES Habitat est conçue et fabriquée en France à Reims (Région Grand Est).

Est-ce que je surconsomme de l’eau ?

Non, l’injection de CO2 se fait en instantané dans la canalisation.

Contrairement aux adoucisseurs au sel, il n’y a ni stockage, ni surconsommation d’eau.

D’où provient le CO2 ?

Certaines entreprises sont fortement émettrices de CO2. Afin d’éviter que ce gaz soit rejeté dans l’atmosphère (réchauffement planétaire), des entreprises spécialisées comme Air Liquide captent ce CO2.

Il est ensuite filtré pour être de qualité alimentaire.

Pourquoi dites-vous que vous neutralisez du CO2 ?

Parce que lorsque le CO2 entre en contact avec l’eau, il se transforme en acide carbonique. De ce fait, il perd sa forme gazeuse et ne contribue donc plus à l’effet de serre.

Puis-je contrôler ma consommation d’eau ?

Oui sur les modèles « Equilibre » et « Expert ».

Le logiciel ECOBULLES est muni d’un compteur d’eau électronique. Vous pouvez alors visualiser en temps réel la consommation journalière et totale de votre eau.

Les Procédés Ecobulles sont-ils compatibles avec les fosses septiques et micro-stations ?

Oui, notre procédé est parfaitement compatible avec les différents systèmes d’assainissement.

A contrario, l’adoucisseur au sel en phase de régénération, va rejeter dans l’eau de grandes quantités de chlorures qui détruisent la vie microbienne et altèrent l’efficacité des micro-stations ou des fosses. De nombreux fabricants de système d’assainissement proscrivent d’ailleurs l’usage des adoucisseurs au sel pour le bon fonctionnement de leur matériel. Dans certaines situations, il y a même un dégagement de mauvaises odeurs.

Le système Ecobulles a-t-il un impact dans l'acidification des océans et de la disparition des coraux ?
L’acidification des océans est liée à la trop forte concentration de CO2 dans l’atmosphère. En effet, l’activité humaine et industrielle a conduit au cours de ces dernières décennies à une augmentation de la concentration de CO2 dans l’atmosphère passant de 300 ppm (parties pour million) en 1960 à plus de 400 aujourd’hui. http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/11/09/la-concentration-de-co2-dans-l-atmosphere-a-augmente-de-40-depuis-l-an-1000_5212540_4355770.html   Les océans captent ce CO2. Comme la concentration en CO2 s’élève, la captation s’intensifie. En captant ce CO2, celui-ci se combine à l’eau pour former de l’acide carbonique et ainsi baisser le pH de l’eau de mer. http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/11/09/la-concentration-de-co2-dans-l-atmosphere-a-augmente-de-40-depuis-l-an-1000_5212540_4355770.html   Le CO2 que nous utilisons est capté au niveau de l’industrie avant que celui-ci ne se retrouve dans l’atmosphère. De ce fait, notre technologie contribue à diminuer le CO2 présent dans l’atmosphère. Par ailleurs, l’eau douce représente 2% du volume total d’eau de la planète. Il est donc impossible que l’infinitésimale quantité d’eau traitée au CO2 dans les canalisations puisse contribuer à l’acidification des océans.

Fonctionnement

L’efficacité est-elle la même si j’ouvre un ou plusieurs robinets en même temps ?

Oui, la gamme ECOBULLES Habitat est volumétrique. Ainsi, la dose de CO2 injecté est parfaitement proportionnelle au débit.

Peut-on avoir de l’eau pétillante au robinet ?

Non, la dose de CO2 injectée par litre d’eau est comprise entre 0,1 et 0,2 g/litre.

Une eau commence à être pétillante à partir de 1 g/litre soit de 5 à 10 fois plus.

A titre d’exemple, l’eau de PERRIER contient 8 g de CO2 par litre d’eau.

Le procédé fonctionne-t-il sur des grandes distances ?

Oui, l’effet du CO2 sur l’eau est instantané et durable. L’effet sera le même à un point d’eau situé à 1 mètre de l’appareil comme à 50 mètres ou à 100 mètres ou plus…

C’est le cas que nous rencontrons régulièrement dans les immeubles d’habitations, les hôpitaux, les industries, etc. …

Que se passe-t-il lors d’une absence prolongée ?

Lorsque vous ne consommez pas d’eau, il n’y a pas d’injection de CO2. L’eau stockée dans votre ballon d’eau chaude et dans les canalisations conserve toutes ses propriétés.

Toutefois, pour des points d’eau très peu utilisés et en milieu ouvert (cuvette WC par ex), il est possible de voir apparaitre un liseré de calcaire. Ce sont les évaporations successives qui conduisent à ce phénomène.

Ce phénomène ne se produit pas en milieu fermé (canalisations, ballon d’eau chaude…).

Puisque l’eau est acidifiée, est-ce que ça va attaquer mes installations ?

Non, le procédé ECOBULLES Habitat consiste à mettre l’eau à l’équilibre calco-carbonique.

Une eau à l’équilibre calco-carbonique n'est ni incrustante, ni agressive vis-à-vis des canalisations.

Dans le manuel de réglage de l’appareil figure la courbe de Tilmanns qui permet de régler le pH à l’optimum en fonction de la dureté de l’eau (courbe d’équilibre).

Comment savoir si ma bouteille de CO2 est vide ?

Nos procédés sont tous équipés d’un voyant lumineux qui vous indique lorsque la bouteille est vide.

Les modèles « Equilibre » et « Expert » vous indiquent également, la date et l’heure à laquelle la bouteille a été détectée « vide ». Sur ces mêmes procédés, un système de sécurité coupe aussi l’électrovanne afin d’éviter de la faire fonctionner à vide et ainsi prolonger sa durée de vie.

Que se passe-t-il lorsque ma bouteille de CO2 est vide ?

Il n’y a plus d’injection de CO2 dans l’eau et vous retrouvez de ce fait les propriétés de l’eau de la concession.

La dissolution du CO2  dans l’eau est-elle homogène en sortie d’appareil ?

Oui, il y a une injection de CO2 tous les litres d’eau. Le module hydraulique est équipé de deux chambres de mélange permettant une dissolution parfaite.